Voir les images

Les Eaux douces d’Europe

Published Date: 7 mars 2019

Disponible en librairies

18.00€

Do not specify content here, it will be hidden due to Popup « Anylink » option.

Résumé

Istanbul, l’hiver. La neige et le froid ont effacé toutes les formes, toutes les couleurs. Seul subsiste l’odeur persistante de la tourbe brûlée, le chant matinal des muezzins et le flot serré de la foule cosmopolite qui se presse aux abords du Bazar Égyptien, entre marchands de pistaches et de beureks, mendiants estropiés, porteurs d’eau et gamins gouailleurs, proximité des Eaux douces d’Europe où jadis les belles se baignaient. C’est dans ce décor insolite qu’erre le narrateur, venu à Istanbul pour tenter d’échapper à la crise profonde qu’il traverse, à la suite de son divorce et de la mort de sa mère. Par curiosité autant que par désœuvrement, il prend en filature un étrange vieillard aux allures excentriques qui immanquablement lui fausse compagnie dans une rue sans plaque et sans numéro, que le narrateur baptise la rue de l’Oubli. D’autres silhouettes émergent alors des ombres d’Istanbul – un médecin militaire ivrogne, une danseuse du ventre -, réveillant chez le narrateur la nostalgie d’un père qu’il n’a pas connu et des souvenirs d’un passé qu’il croyait à jamais enfoui. Des souvenirs qui peu à peu vont croiser le destin à la fois mirifique et pitoyable du petit vieillard dont il découvre les liens qui l’attachent à lui. Les Eaux douces d’Europe est un roman de la mémoire et de la quête du père. C’est aussi un roman consacré à une ville attachante, située à mi-chemin entre l’Orient et l’Occident, et qui nous révèle ici tous ses charmes et ses mystères : Istanbul.

L’auteur

Édouard Brasey

Auteur reconnu dans la littérature dite de genre (fantastique, thrillers, sagas familiales) dans laquelle il a connu des succès de librairie et remporté des prix, Édouard Brasey cultive par ailleurs un jardin secret : des romans plus personnels et intimistes fondés sur un style à la fois fluide et travaillé, une narration centrée sur des ambiances et des personnages hauts en couleur mais recelant du mystère, des évocations nostalgiques, tour à tour mélancoliques et ironiques, une fascination pour les voyages, les rencontres de hasard qui n’en sont pas. Patrick Modiano et Alain Gerber l’ont beaucoup influencé dans cette démarche.

 

Du même auteur

Related Products